HomeTransportChauffageDéchargeIndustrielNautiqueFloricultureFourContacts

 

 

L'esprit  italien peut résoudre le problème de la pollution 

 

est un système à même de réduire les émissions de polluants, vers l’atmosphère, qui viennent de n’importe quel processus de combustion.   Ses applications, déjà expérimentées ou bien possibles, sont nombreuses, et elles vont des moteurs à combustion interne, des différents secteurs du transport, aux installations d’incinération et de valorisation thermique, des chaudières domestiques et industrielles aux fourneaux à bois pour utilisation alimentaire. Le principe sur lequel ce système se base est très simple et de nature physique : les fumées ralenties et refroidies baissent à une certaine température, telle à en faire condenser la partie humide; la partie liquide qui se forme, en gouttelettes, pousse les particules solides (PM 10 et PM 2.5) présentes dans les fumées à précipiter et, en même temps, à retenir aussi une grande partie d’oxyde d’azote et de soufre qui serait éventuellement présente.

 

Son utilisation a été testée, au cours des différents essais pratiques, avec presque tous les combustibles d’usage commun, tels que: l’huile dense BTZ, le gasoil, le méthane, l’essence, le GPL, le bois.

 

Du point de vue de la structure, comme il s’agit d’un système composé de un ou plusieurs tuyaux en acier inoxydable, il peut être comparé à une marmite ou à un tuyau de cheminée de dimensions supérieures, à l’intérieur duquel est toutefois présente toute une série de disques munis d’ailettes qui acheminent la fumée, en l’obligeant à parcourir une trajectoire hélicoïdale.

 

Cette structure interne spéciale, outre à prolonger le temps du parcours, assure une distribution uniforme des fumées à l’intérieur du tuyaux: le tout dans le but d’améliorer l’échange thermique entre les fumées et l’air de l’extérieur.  

 

Le dimensionnement de cette machine est limité à la définition du diamètre et de la longueur du système de tuyaux, en fonction de la quantité de fumées en passage, de leur température à l’entrée et du mécanisme d’élimination de la chaleur qui se développe à l’extérieur des tuyaux. 

          

            En ce qui concerne le matériau de construction, pour les applications déjà expérimentées, on a choisi l’acier inoxydable AISI 316 puisque il unit à ses     

            hautes propriétés mécaniques, une bonne résistance chimique à la corrosion, en présence de substances acides. Au niveau de la construction, donc,

            Ecoenergy® n’est que le résultat d’un spécial usinage de feuilles en acier inoxydable, à petite épaisseur (de 0.8 à 1.5 mm), assemblées par soudage par

            points et/ou soudage par TIG.

 

Les structures de support du filtre, les éventuels systèmes de refroidissement et du recueil de la buée, par contre, sont bien différents suivant le type d’application qu’ils ont. 

          

            Pour conclure cette introduction générale, nous voulons souligner le fait que ce système n’utilise aucune substance chimique additionnelle à acheter ou

           à doser ni de membranes spéciales semi séparables ni d’autres matériaux de filtrage à substituer périodiquement, suite à leur obstruction. Les frais          

           d’exercice et de maintenance, pour les raisons que nous venons d’indiquer, sont très réduits.

 

 

 

Master Technology S.r.l. Via Bari, 44 - 59013 Montemurlo ( PO ) ( IT ) Tel. 0574 815410 - Fax 0574 816823 E-mail info@mastertechnology.it P.Iva 01846170973